Bruxelles | du 12 au 15 mars 2020
(site Tour & Taxis)

4 jours de conférences, séminaires, ateliers participatifs, moments festifs et installations artistiques, organisés par Etopia

Rassembler acteurs et penseurs de l’écologie politique tous les deux ans durant dix ans !

Ecologie ou barbarie ?

La barbarie, à la fois la cause et la conséquence de l’affranchissement des limites physiques et des droits humains, est à nos portes. Nos sociétés occidentales ignorent encore bien souvent la valeur réelle du vivant.

En savoir plus

Or, de plein pied dans l’anthropocène, nous découvrons à quel point nous sommes devenus vulnérables. Devant l’immensité de la crise écologique, nous marchons sur un sol et dans un monde de plus en plus abîmé. Nous n’avons plus le choix que de reconnaître nos interdépendances pour créer des futurs communs, alors que menacent les périls nationaux-populistes et les limites sans cesse repoussées de l’extractivisme. Mais avec qui vivre ? Comment laisser de la place au reste du monde vivant ? Comment éviter un surgissement de la barbarie ? Voilà des questions qui nous habitent, nous comme tant d’autres.

Venez partager vos réflexions du 12 au 15 mars 2020 ! 

13

Conférences

7

Séminaires (via appel à contributions)

12

Nanos-Conférences

7

Ateliers participatifs

TROIS GRANDS THEMES

(Co)habiter la Terre autrement

Nous avons hérité de nombreux clivages issus de la modernité (culture/nature, humain/non-humains, esprit/matière, raison/émotions, etc.).

En savoir plus

Ceux-ci nous empêchent de penser en écologiste et, au fond, de durablement (co)habiter sur Terre avec le reste du vivant. Cet axe nous invite à explorer, dans l’histoire, dans la pensée et dans le monde, les nombreuses façons dont nous pourrions incarner “la pensée écologique” et vivre la Terre différemment.

Devenir résilient

Nos territoires ne sont pas prêt pour la descente énergétique, ni pour les chocs en matière de climat et de biodiversité que nous sommes en train de connaître.

En savoir plus

Cet axe nous invite à imaginer des trajectoires qui permettraient d’accompagner la résilience écologique et sociale de nos sociétés, à l’heure de l’urgence environnementale, d’une future accélération de la finitude des ressources, et donc, de futures dé-croissances.

Réinventer la démocratie

L’urgence écologique appelle à une transformation de la politique et plus précisément, pour nous écologistes, à réinventer la démocratie.

En savoir plus

Elle exige que nous nous posions ces questions cruciales: quels rôles pour quels niveaux territoriaux ? Quelles méthodes imaginer pour encadrer et élargir la décision politique? Quels dispositifs de coopération et de régulation des violences sociales ?

Ecologie Politique